Tous les types de fenêtres à la loupe

L’un des principaux facteurs à prendre en compte lors du choix de fenêtres pour sa demeure reste le type d’ouverture et de fermeture. Il existe même des fenêtres fixes, qui ne s’ouvrent pas. Parmi les plus courantes, se trouvent la fenêtre à la française, avec un ou deux battants s’ouvrant vers l’intérieur, la fenêtre basculante, facile d'entretien, et bien entendu la fenêtre coulissante, parfaite pour la cuisine. Certaines fenêtres s'ouvrent de deux manières : par exemple, la fenêtre dite oscillo-battante, qui marie battant et soufflet. D'autres modèles sont moins classiques mais peuvent permettre de gagner de la place, comme la fenêtre à galandage, qui coulisse dans le mur.

Fenêtres bois

Rendu visuel et budget constituent les deux facteurs principaux lors de la sélection de la matière des fenêtres. Il est en effet important qu'elles s'accordent avec le look du logement. La fenêtre en polychlorure de vinyle se pose aisément, s'entretient en un coup d'éponge et s'avère la moins onéreuse. Attention toutefois aux premiers prix. La fenêtre en bois possède des qualités isolantes, esthétiques et durables.

Désormais, elle est également appropriée pour les grands formats. La fenêtre en métal se destine aux architectures modernes. Particulièrement endurante, elle ne réclame pas d'entretien. Vous pouvez finalement opter pour une fenêtre composée de bois à l'intérieur et alu à l'extérieur. Les excellents bricoleurs ont la possibilité d'installer des fenêtres.

Cependant, il est préférable de faire appel à un menuisier. Vous êtes assuré d’avoir une installation parfaitement réalisée et rapidement. Il faut également savoir que vous bénéficierez alors d’un taux de TVA à 7% sur l’achat des fenêtres et sur les travaux. Enfin, vous bénéficiez des garanties liées à l’installation. Le tarif des fenêtres est fonction de leur matière, de la largeur, de leur forme, de l'ouverture...

Pour vous donner un ordre d'idée, une fenêtre à la française en bois peut coûter de 200 à 800€ ; le premier prix d'une fenêtre polymère se monte à 120€, d'une fenêtre aluminium 350 euros. Au prix de la fenêtre, il faut généralement ajouter les accessoires comme les poignées. La mise en place de fenêtres efficaces vous permettra de réduire votre facture de chauffage. Vous pouvez dans ce cadre vous faire aider par un crédit d'impôt.

L’isolation des fenêtres



Que ce soit en neuf ou en rénovation, les ouvertures sont l'un des principaux points en matière d'isolation de l'habitation.

En effet, des fenêtres mal isolées peuvent provoquer entre 10 et 25% de pertes de chaleur. En plus du confort thermique, le confort phonique est souvent utile. Pour cette raison, le vitrage simple est de moins en moins demandé. La plupart des gens optent désormais pour le double vitrage. Dans les maisons passives, il convient de choisir un triple vitrage.

Si vos fenêtres n'ont qu'un simple vitrage et que vous voulez renforcer l’isolation, le survitrage est une excellente solution. L’un des facteurs à considérer au moment de l’achat de fenêtres est la sécurité, d'autant plus en rez-de-chaussée. Le but est de faire rebrousser chemin aux éventuels cambrioleurs. La structure comme des verres et volets solides y participent. Il existe entre autres des vitrages anti-effraction.

Vous pouvez aussi choisir d’ajouter des barreaux aux fenêtres les plus aisément accessibles. Classique, cintrée, en oeil-de-boeuf ou triangulaire : on trouve plusieurs formes de fenêtres. De multiples dimensions sont fabriquées. Dans le cas où une taille standard ne convient pas pour quelques millimètres, il est possible de réaliser des ajustements. Cependant, on doit quelquefois faire fabriquer du sur mesure.

Bien sûr le coût est en conséquence et l'action d’un professionnel certifié s’impose..


En savoir plus :